Street Art et Stencil arrivent dans le 13e @ Galerie Itinerrance

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La Galerie Itinerrance existe dans le 13e arrondissement depuis 2004. A deux pas de la Grande Bibliothèque et des Frigos, elle s’insère dans un tissu urbain en pleine expansion économique et culturelle.


S’associant à Samantha Longhi de Stencil History X pour sa programmation, la Galerie Itinerrance se positionne désormais dans le domaine du street art exclusivement et du pochoir en particulier. Chic’n’stencil ouvre donc une saison 2009-2010 internationale qui verra le passage de grandes figures telles que le belge Roa, l’américain Logan Hicks, les italiens Sten & Lex, le polonais M-City, ou le français C215, qui ont fait le tour du monde, tant dans les rues que dans les galeries.

Exposition collective

Du 5 novembre au 5 décembre 2009


Vernissage le 5 novembre à partir de 18h00

Bien loin des années 80, le pochoir est aujourd’hui multiple. Et c’est le chic, tellement fin des années 2000, qui caractérise les artistes présentés dans cette exposition. Elégance et glamour du côté de Zalez et Tian, la délicatesse du Japon chez Stew et le mystère des collages de Betty Baron s’associent avec l’esthétisme des lignes architecturale du duo polonais Monstfur et avec la douce poésie de la canadienne Indigo.

—————————

Galerie Itinerrance

7 bis rue René Goscinny - Paris 13e
01 53 79 16 62
Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h

STEW (FRANCE, Malakoff)

http://www.stewearth.com/
http://www.flickr.com/stewearth

Stew provient à la fois de l’univers du graphisme et du graffiti. Après avoir commencé à intégrer du pochoir dans son oeuvre en terrain vague il y a quelques années, il s’est vite intéressé au potentiel de cet outil. Depuis 2006, Stew s’est entièrement centré sur le pochoir qu’il pratique en parallèle de sa fonction de graphiste freelance. Il s’est inventé un univers japonisant peuplé de poissons, oiseaux, et samouraïs. Il travaille sur toile et sur bois des compositions qui mêlent collage et peinture et s’intéresse également à la sérigraphie.
—————————
SHOWS
Exposition collective, Expoland, Fontenay-sous-bois, juin 2009. Portes ouvertes des ateliers d’artiste, Malakoff, mai 2009.
Nuit du Street Art, Place Saint-Sulpice, Paris 5e, mai 2009.
Exposition collective, Urban code, Vincennes, avril 2009. Stencil History X Tour (Paris, Vienne, Barcelone, Berlin, New-York) 2007-2009.
Festival Kosmopolite, Stencil History X, Bagnolet, juin 2008.
PUBLICATIONS
Stencil History X, Samantha Longhi, Editions C215, Paris, 2007.
C215 le Livre Rouge, Editions C215, Paris, 2006.

ZALEZ (FRANCE, Vichy)

http://zalez.over-blog.com

Après un passage en école de design à Montpellier puis aux beaux arts de Toulouse, Zalez se débarrasse de tout carcan et développe une oeuvre picturale fondée sur le pochoir sur toile. Il conçoit ses pochoirs à partir de ses propres prises de vues et mises en scène de modèles. Zalez s’empare de stéréotypes féminins en représentant des femmes nues et lascives, ce qu’il a décliné de façon plus poussée dans sa dernière série “Sappho”. A ses débuts, Zalez associait mots et pochoirs dans la rue, aujourd’hui ses modèles se promènent entre ville et nature. En effet, son travail d’atelier se prolonge en paysage naturel à l’aide de plexiglas.

—————————
SHOWS
Exposition personnelle, “The Ice Kube” Design Hotel, Paris 18e, du 8 au 29 novembre 2009.
Exposition personnelle, Show Room Sca Qualis, Paris 8, 1 octobre 2009. eer
Exposition collective Bombes Production, Galerie Artcour, Paris 8, du 20 juillet au 15 septembre 2009. e
Exposition personnelle, Idéogramm Gallery, Nantes, mai 2009.
Nuit du Street Art, Place Saint-Sulpice, Paris 5e, mai 2009.
Exposition personnelle, Républink, Clermont-Ferrand, avril 2009.

TIAN (FRANCE, Le Mans)

http://www.tian.fr
http://www.flickr.com/photos/tian-fr/

Né en 1964, Tian est issu du mouvement alternatif plutôt que des écoles d’art. Il se consacre à la musique de façon professionnelle jusqu’au début des années 90 et décide brusquement de basculer vers les arts visuels. Il devient alors DA en agence de pub pendant quelques années avant de tout lâcher à nouveau pour la peinture. 2006 est la découverte de la sérigraphie et 2008 est celle du pochoir avec le “Cans Festival” à Londres. Il utilise aujourd’hui une technique mixte entre acrylique, sérigraphie et pochoir dans le cadre de son travail d’atelier, et est très actif dans la rue en parallèle.

—————————
SHOWS
Nuit du Street Art, Place Saint-Sulpice, Paris 5e, mai 2009.
Mad Poster, Madrid, mars 2009.
Exposition collective “One Shot SPK”, Glazart, Paris 19e, janvier 2009.
Turin Poster Festival, Turin, novembre 2008.
Stick me Hard, Bruxelles, octobre 2008.
Cut out em, Basel, juin 2008.

MONSTFUR (POLOGNE)

http://www.fotolog.com/monstfur
http://monstfur.digart.pl/
http://www.youtube.com/monstfur

Monstfur est un duo de pochoiristes extrêmement actifs au sein de la scène polonaise. Ils ont forgé leur succès avec la “Gangway Gallery”, une sorte de grande galerie à ciel ouvert au coeur de leur ville. Ce programme ambitieux est à la mesure de leur hyperactivité et de leur talent : plus d’une centaine de fresques sur les palissades métalliques scandant un pont d’une centaine de mètres de long ont déjà été réalisées. Monstfur compose des oeuvres étranges mêlant typographies et imagerie à partir de différents éléments quasi surréalistes, avec une fascination particulière pour l’architecture urbaine et une prédilection pour le métal comme support de travail.

—————————
SHOWS
Stencil History X Tour (Paris, Vienne, Barcelone, Berlin, New-York) 2007-2009.

PUBLICATIONS

Stencil History X, Samantha Longhi, Editions C215, Paris, 2007.

INDIGO (CANADA, Vancouver)

http://www.flickr.com/photos/indigoindigo

Indigo vit et travaille à Vancouver au Canada. Cette jeune artiste a commencé le pochoir il y a peu et c’est seulement avec des nuances de gris qu’elle construit, petit à petit, une oeuvre poétique fondée sur le portrait. Dans le cadre de son passé de danseuse professionnelle, elle s’est produit de nombreuses fois dans la rue ou sur des sites industriels lors de performances d’improvisations. Et elle est aujourd’hui très active dans la rue, malgré les difficultés qu’entraînent le pochoir multilayer. Egalement journaliste de mode, son travail se caractérise par le glamour.
SHOWS
Group Show, Tacheles Moscou, novembre 2009.
Private Exhibition, Tacheles, Berlin, septembre 2009.
MBP Urban Arts Festival, Brooklyn, New York, septembre 2009.
Upfest (The Urban Paint Festival), Bristol, juin 2009.
Dreaming Nightmares, The Fall Gallery, Vancouver BC, avril 2009.

—————————
PUBLICATIONS
We Were Here: The Street Art Book, UK, 2009.
The Concrete Canvas Sketchbook, Vol 1, UK, 2009.

BETTY BARON (FRANCE, Paris)

http://www.flickr.com/photos/tamara_mckoy/
http://www.myspace.com/miss_ochok

Betty Baron vit et travaille à Paris. Seule artiste à ne pas pratiquer le pochoir dans cette exposition, elle a pourtant en commun avec eux la pratique de la découpe. Elle évide les zones vides de papier afin que ses pièces de rue épousent complètement le mur et se fondent dans le décor. Son oeuvre peut évoquer Dan Witz dans son caractère étrange et envoûtant, ou certains contes japonais qui nous attirent vers le centre du miroir. Betty Baron y représente des autoportraits. La photographie a longtemps été au coeur de ses préoccupations et c’est d’ailleurs avec l’équipe d’affichistes du projet parisien “Une Nuit” qu’elle en est venue à immiscer son travail au sein de l’espace urbain.
Chic’n’stencil est la première occasion pour Betty Baron de sauter le pas de la rue à la galerie. Et elle montrera en parallèle son travail photographique du 2 au 8 novembre lors de l’exposition collective “VAO & Friends” à Paris à l’Espace Beaurepaire.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>