Fabrice Luchini, dernières représentations

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

FABRICE LUCHINI

LE POINT SUR ROBERT

Variations sur Paul Valéry, Roland Barthes, Chrétien de Troyes, Molière…

Après l’incroyable succès rencontré, Fabrice Luchini termine sa tournée entamée en 2008 par une nouvelle résidence à l’Espace Pierre Cardin pendant les fêtes de fin d’année. Courez-y !

« Le point sur Robert », à première vue, c’est le point sur Fabrice Luchini, mais pas dans le sens photographique de « faire le point ». C’est tout le contraire. Il nous parle de lui, certes, avec parfois force détails, mais l’image de lui–même qu’il est censé présenter ne prend forme que dans le révélateur, au sens chimique et photographique du terme, des auteurs dont il est la voix. C’est pourquoi il n’y a pas un Robert, mais une multitude, allant de Paul Valéry à La Fontaine, de Roland Barthes à Rimbaud : il est dans ce spectacle le lien direct et indirect entre eux, il incarne à sa manière la descendance des uns vis-à-vis des autres. Il dit. Nous les écoutons. C’est aussi simple que cela.

Décembre

Mercredi 16 Rueil - Théatre André Malraux

Jeudi 17 Rueil - Théatre André Malraux

Vendredi 18 Courbevoie - Théatre Carpeaux

Samedi 19 Montargis - Salle des Fêtes

Mardi 22 Espace Cardin

Mercredi 23 Espace Cardin

Jeudi 24 Espace Cardin

Samedi 26 Espace Cardin

Dimanche 27 Espace Cardin 17 h

Mardi 29 Espace Cardin

Mercredi 30 Espace Cardin

Jeudi 31 Espace Cardin

Janvier

Vendredi 8 Dijon - L’Opéra

Samedi 9 Dijon - L’Opéra

Dimanche 10 Sochaux - Le Mals

Mercredi 13 Montpellier - Opéra Comédie

Jeudi 14 Privas - Théâtre de Privas

Mardi 19 Nice - Théâtre national

Mercredi 20 Nice - Théâtre national

Jeudi 21 Nice - Théâtre national

Vendredi 22 Nice - Théâtre national

Mardi 26 Caudry - Théâtre

Samedi 30 Lyon - La bourse

« Le point sur Robert », à première vue, c’est le point sur Fabrice Luchini, mais pas dans le sens photographique de « faire le point ». C’est tout le contraire. Il nous parle de lui, certes, avec parfois force détails, mais l’image de lui-même qu’il est censé présenter ne prend forme que dans le révélateur, au sens chimique et photographique du terme, des auteurs dont il est la voix. C’est pourquoi il n’y a pas un Robert, mais une multitude, allant de Paul Valéry à La Fontaine, de Roland Barthes à Rimbaud : il est dans ce spectacle le lien direct et indirect entre eux, il incarne à sa manière la descendance des uns vis-à-vis des autres.

Il dit. Nous les écoutons. C’est aussi simple que cela.

Ecouter Fabrice Luchini sur une scène, c’est voir des feux follets dans la nuit, c’est le jet de pierres dans le lac et les multiples cercles qui s’y forment et qui nous amènent à explorer tout un champ de possibles, c’est nous faire comprendre l’exceptionnelle force et soutien que peut représenter la littérature, c’est aussi nous faire rire, de nous-mêmes avec la plus grande légèreté. Et filmer la voix de Fabrice Luchini, c’est simplement répondre à l’appel de cette voix, être à son écoute dans une présence « sensible », toujours organique. C’est essayer de garder intact l’énergie de son vouloir, c’est ne pas fausser le trait par l’intention que le cinéaste serait tenté d’y mettre, pour y surexposer sa vision. L’admiration est chose assez rare pour être préservée : la réalité de ce film n’est rien d’autre que l’admiration portée à ces textes et à la voix qui les révèle.

« La voix humaine me semble si belle prise intérieurement au plus près de sa source, que les diseurs de profession presque toujours me semblent insupportables quand ils prétendent interpréter les textes alors qu’ils ne font que débaucher les intentions et le chant des mots combinés ». Ecoutez et regardez Fabrice Luchini interpréter ces textes sans jamais en débaucher les intentions ! Un acteur au travail. Plus encore, un grand artiste qui nous élève à son niveau en même temps qu’il s’accomplit.

Route de braises, et non de cendres. Prenez cette route avec lui, et vous comprendrez que la poésie sera toujours une chose préservée.

Yves Angelo. 14 juillet 2008.

“LE POINT SUR ROBERT”

POUR LA PREMIERE FOIS UN SPECTACLE DE FABRICE LUCHINI EN DVD

FABRICE LUCHINI

LE POINT SUR ROBERT

Variations sur Paul Valéry, Roland Barthes, Chrétien de Troyes, Molière…

Réalisation Yves Angelo

Sortie du DVD chez Tôt ou tard

plus d’infos sur www.totoutard.com

FABRICE LUCHINI

CINEMA

2008 PARIS Réal. Cédric KLAPISCH

2008 MUSÉE HAUT, MUSÉE BAS Réal. Jean-Michel RIBES

2008 LA FILLE DE MONACO Réal. Anne FONTAINE

2007 MOLIÈRE Réal. Laurent TIRARD

2006 JEAN-PHILIPPE Réal. Laurent TUEL,

Scénario de Christophe TURPIN

2005 LA CLOCHE A SONNÉ Réal. Bruno HERBULOT, Adeline LECALLIER

2004 CONFIDENCES TROP INTIMES Réal. Patrice LECONTE

2003 LE COÛT DE LA VIE Réal. Philippe LE GUAY

2001 BARNIE ET SES PETITES CONTRARIETES Réal. Bruno CHICHE

1999 PAS DE SCANDALE Réal. Benoit JACQUOT

1999 RIEN SUR ROBERT Réal. Pascal BONITZER

1998 PAR COEUR Réal. Benoit JACQUOT

1997 LE BOSSU Réal. Philippe DE BROCA

1997 UN AIR SI PUR Réal. Yves ANGELO

1996 HOMMES FEMMES : MODE D’EMPLOI Réal. Claude LELOUCH

1996 BEAUMARCHAIS, L’INSOLENT Réal. Edouard MOLINARO

1995 L’ANNÉE JULIETTE Réal. Philippe LE GUAY

1994 LE COLONEL CHABERT Réal. Yves ANGELO

1993 TOUT ÇA POUR ÇA Réal. Claude LELOUCH

César 1994 du meilleur acteur dans un second rôle

1993 TOXIC AFFAIR Réal. Philomène ESPOSITO

1993 L’ARBRE, LE MAIRE ET LA MÉDIATHÈQUE

Réal. Eric ROHMER

1992 LE RETOUR DE CASANOVA Réal. Edouard NIERMANS

1992 RIEN DU TOUT Réal. Cédric KLAPISCH, Prix Jean Gabin

1990 LA DISCRÈTE Réal. Christian VINCENT

César de la Meilleure Première oeuvre en 1991

César du Meilleur scénario original ou adaptation pour Christian Vincent et Jean-Pierre Ronssin

1990 URANUS Réal. Claude BERRI

1988 LA COULEUR DU VENT Réal. Pierre GRANIER DEFERRE

1988 ALOUETTE JE TE PLUMERAI Réal. Pierre ZUCCA

1987 LES AVENTURES DE REINETTE ET MIRABELLE

Réal. Eric ROHMER

1987 LES OREILLES ENTRE LES DENTS Réal. Patrick SCHULMAN

1986 MAX MON AMOUR Réal. Naguisha OSHIMA

1986 CONSEIL DE FAMILLE Réal. Costa GAVRAS

1986 HOTEL DU PARADIS Réal. Jana BOKOVA

1985 P.R.O.F.S Réal. Patrick SCHULMAN

1985 ROUGE GORGE Réal. Pierre ZUCCA

1984 LES NUITS DE LA PLEINE LUNE Réal. Eric ROHMER

1983 ZIG ZAG STORY Réal. Patrick SCHULMAN

1982 T’ES FOLLE OU QUOI Réal. Michel GERARD

1978 PERCEVAL LE GALLOIS Réal. Eric ROHMER

1978 VIOLETTE NOZIERE Réal. Claude CHABROL

1975 Réal. Jacques RICHARD

1975 VINCENT MIT L’ANE DANS LE PRE Réal. Pierre ZUCCA

1974 CONTES IMMORAUX Réal. Walerian BOROWCZYK

1970 LE GENOU DE CLAIRE Réal. Eric ROHMER

1969 TOUT PEUT ARRIVER Réal. Philippe LABRO

THEATRE

2008 LE POINT SUR ROBERT reprise Espace Cardin

2007 CARTE BLANCHE À FABRICE LUCHINI de Fabrice LUCHINI Adap. Fabrice LUCHINI

Msc. Fabrice LUCHINI

2007 LE POINT SUR ROBERT, reprise Théâtre de la Porte Saint Martin

2004 L’ARRIVÉE À NEW YORK Tournée

D’après “Voyage au bout de la nuit” de Louis Ferdinand Celine

2004 MOLLY de Brian FRIEL Adap. Alain DELAHAYE Msc. Laurent TERZIEFF Théâtre de la Gaîté Montparnasse

2003 KNOCK de Jules ROMAIN Msc. Maurice BENICHOU

2003 L’ARRIVÉE À NEW YORK Tournée

D’après “Voyage au bout de la nuit” de Louis Ferdinand Céline

2002 KNOCK OU LE TRIOMPHE DE LA MÉDECINE de Jules ROMAINS Msc. Maurice BENICHOU

2002-2003 KNOCK de Jules Romain Msc. Maurice BENICHOU Athénée-Louis Jouvet, tournée

2002 ECOUTE MON AMI (ET AUTRES TEXTES DE LOUIS JOUVET) Athénée-Louis Jouvet

2002 ECOUTE MON AMI (ET AUTRES TEXTES DE LOUIS JOUVET)

Comédie des Champs Elysées

2000-2001 L’ARRIVÉE À NEW YORK Gaité Montparnasse

D’après “Voyage au bout de la nuit” de Louis Ferdinand Céline

1999-2000 FABRICE LUCHINI DIT DES TEXTES DE BAUDELAIRE, HUGO, LA FONTAINE, NIETZSCHE Théâtre de la Madeleine

1999 VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT de Louis Ferdinand Céline Théâtre Paris Villette

1999 FABRICE LUCHINI DIT DES TEXTES DE BAUDELAIRE, HUGO, LA FONTAINE, NIETZCHE Théâtre de la Renaissance

1998 FABRICE LUCHINI DIT DES TEXTES DE BAUDELAIRE, HUGO, LA FONTAINE, NIETZSCHE Théâtre de la Renaissance

1998 FABRICE LUCHINI DIT DS TEXTES DE BAUDELAIRE, HUGO, LA FONTAINE, NIETZSCHE Théâtre Montparnasse

1997 FABRICE LUCHINI DIT DES TEXTES DE BAUDELAIRE, HUGO, LA FONTAINE, NIETZSCHE Gaité Montparnasse

1996 UN COEUR SIMPLE de Gustave FLAUBERT

Théâtre Paris Villette

1996 FABRICE LUCHINI DIT DES TEXTES DE BAUDELAIRE, HUGO, LA FONTAINE, NIETZSCHE Théâtre Molière, Maison de la Poésie

1994 VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT de Louis Ferdinand CELINE Studio et Comédie des Champs Elysées

1994-1995 ART de Yasmina REZA Msc. Patrice KERBRAT, Comédie des Champs Elysées

1993 PARTENAIRES de David MAMET Msc. Bernard STORA

1991 LA SOCIÉTÉ DE CHASSE de Thomas BERNHARD Msc. Jean-Louis THAMIN

1990 DEUX FEMMES POUR UN FANTOME, LA BABY SITTER Msc. René OBALDIA

1989 UNE FOLIE ÉLECTRIQUE Msc. Michel VALMER, d’après Diderot

1988 VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT de Louis Ferdinand CELINE Théâtre du Montparnasse

1987 LE SECRET de Henry BERNSTEIN Msc. Andréas VOUTSINAS

1986 VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT de Louis Ferdinand CELINE Théâtre RENAUD BARRAULT

1985 LE VEILLEUR DE NUIT de Sacha GUITRY Msc. J. NERSON

1982 DE TOUTES LES COULEURS Théâtre Renaud Barrault

Retrouvez les Extraits Vidéos sur ArtéMédia Télévision en cliquant ici

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>